Les salons du livres, ce sont THE événements dans le milieu littéraire. De nombreux stands vendant des centaines de livres, un lieu brassant des milliers de gens, des auteurs en dédicaces tous les jours, et des conférences propres à chaque salon ou presque.

Quand j’ai commencé en tant que libraire, j’ai eu l’opportunité d’aller au Salon du livre de Paris, une première fois, ainsi qu’au Salon du livre jeunesse de Montreuil, une première fois aussi. Et puis l’année suivante, j’y suis à nouveau retournée, au Salon du livre de Paris. Et si la première fois, j’étais plutôt enthousiaste, la seconde fois, j’ai été vite soûlée, surtout que celui de Paris patauge dans sa généralité. J’y suis restée quelques heures et suis vite rentrée chez moi, avec cette impression de trop semblable d’une année à l’autre sans grande innovation. Malgré la liste d’auteurs présents, je n’ai trouvé aucune chose pouvant m’intéresser, et le tour était donc vite fait.

Du coup, je me suis posée des questions. Est-ce que pour ce genre de grand salon littéraire (Livre Paris), c’est tant intéressant que cela d’y aller plusieurs fois et d’affilé? Est-ce qu’il ne vaut pas mieux attendre entre temps et privilégier d’autres petits salons différents et plus spécifiques lorsque le Salon du livre de Paris reprend les mêmes choses d’une année à l’autre sans qu’il y ait ce petit plus qui fasse la différence?

Honnêtement, je suis pas une grande adepte des salons du livres et pour le peu que j’ai fait, j’ai surtout l’impression d’un même copié collé d’une année à l’autre sans variations, et c’est surtout valable pour Livre Paris car le salon du livre de Montreuil m’avait beaucoup plu.

Avant d’y aller pour la première fois, j’avais en tête toujours ce genre de journée géniale avec plein de rencontres après avoir vu tous les booktubeurs qui postaient des vidéos où ils vantaient les si génialissimes salons du livres. Sauf qu’en fait, à moins d’être un bookstagrameur avec déjà un bon réseau d’abonnés qui les rencontreront au fur et à mesure de la journée, les salons du livre sont que des grandes surfaces type Intermarché et Liddl version littéraire.

A partir du moment où on a fait un salon une fois, du coup, et avec mon retour d’expérience, je vois donc pas trop l’intérêt d’y retourner. Travaillant en librairie, les livres que l’on retrouve en salon sont finalement exactement les mêmes quand boutique et j’ai donc pas ce plaisir de découvrir.

Du coup, j’aimerais bien avoir vos avis là-dessus, si vous trouvez de l’intérêt à aller tous les ans au même salon du livre, et qu’est-ce qui vous intéresse et fait que vous y retournez à chaque fois?

5 commentaires sur « Salons du livre: une fois, deux fois, trois fois? »

  1. Et bien je suis comme toi, et au fond, je n’aime pas les salons. Enfin les gros salons comme Livre Paris. J’ai le même terme que toi les concernant, des supermarchés du livres. Le budget est conséquent, transport, entrée, repas du midi.. ça me prive de quelques livres ! Le fait de faire la queue pendant 1 heure pour avoir la signature d’un auteur avec lequel tu n’as même pas le temps de discuter 1 minute, non merci. Bref, je l’ai fais la première année de mon retour en France et j’ai vite déchanter. Je préfère de loin les petits salons, avec peut être moins de têtes ultras connues, mais comme de toutes façons, elles ne m’intéressent guère, c’est bien mieux ! Cela me permet de découvrir de beaux et bons auteurs, accessibles et qui ont toutes les capacités à me faire voyager autant qu’un auteur commercial. Vivement les beaux jours (et la sortie de ce confinement) pour s’y retrouver. Bon weekend :*

    Aimé par 1 personne

    1. Aaaah oui pour le coup c’est vraime’t ca, on a meme pas le temps de discuter avec les auteurs…
      Les petits salons sont plus abordables du coup a ce niveau 🙂
      Bon weekend et bon confinement a toi aussi (en espérant en sortir vite et indemnes) 🙂

      J'aime

  2. Hello, merci pour cette belle idée d’article ! Pour te répondre, habitant en Suisse, je ne suis encore jamais allée au salon du livre de Paris par contre, plusieurs fois je suis allée à celui de Genève (je pense que pour la Suisse il est égal à celui de Paris puisque c’est le plus connu) il m’est même arrivé d’y aller deux ou trois années de suite et je ne me suis pas encore lassée ! Mais là, la dernière fois que j’y suis allée, en 2019, j’ai rencontré des auteurs que je ne connaissais pas ainsi qu’une #Bookstagrameuse justement donc je m’y suis plu mais en même temps je pense que les pauses ⏸ sont importantes. C’est-à-dire que l’avant dernière fois que j’y étais c’était en 2017, pour y rencontrer des #Booktubeuses célèbres.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s