Accueil, Autres catégories, L'envers du Décor

Ce que j’ai appris depuis que je blogue

Me voilà de retour avec L’envers du décor et il était enfin temps que je m’y remette puisque j’ai pas pu répondre présent à plusieurs des rendez-vous par manque de temps  et autres. 

L’envers du décor, c’est un rendez-vous créé par Virginie, dont vous pouvez retrouver la présentation et les règles par ici.

Mon dernier article concernant le rendez-vous date de décembre. Le thème tournait alors autour de notre année de blogging avec un gros récapitulatif.

edd.PNG

L’envers du décor

Ce mois-ci, vous l’aurez deviné en lisant le titre, l’article va tourner sur ce que le blog m’aura appris. Ça fait quelques trois ans que je tiens un blog.  Quand j’ai commencé, j’ai foncé bille en tête sur mon blog littéraire, en prenant des idées de tous les autres blogs littéraires. 

Ce que j’en pense, trois ans après? Faites ce qu’il vous plait, avec votre personnalité, au fil de vos envies et comme vous le sentez!

Ce que j’ai appris depuis que je blogue

 

Rester sois même, s’inspirer, écouter ses envie?

Quand j’ai commencé à bloguer, j’avais tendance à regarder tous les blogs et toutes les chaines sur Youtube qui parlaient de livres, et de trucs autour des livres. Je prenais tous les rendez-vous possibles et inimaginables (type Top Ten Tuesday, PAL du mois, et j’en passe)  et les tags (comme ceux de PKJ) pour les mettre sur mon blog, pour le remplir. Au début du blog, je lisais mais pas autant que les autres blogueuses. Je savais pas comment lancer mon blog, et je pensais qu’en écrivant plein d’articles autour de l’univers des livres, ça me permettrait d’être plus là. Je tournais en rond, au final, et je passais énormément de temps à chercher des rendez-vous, des tags à reprendre, puis à les faire sur mon blog. 

Remplir le vide par de l’inutile n’a franchement pas été la meilleure idée. 

Avec le recul, j’ai appris et  compris qu’il valait mieux se concentrer sur l’essentiel. Faire ce qu’il nous plait, ne pas chercher à toujours remplir son blog, tout le temps vouloir publier. 

J’ai appris à lâcher prise, à accepter de n’écrire que ce qui m’intéressait vraiment et d’arrêter de vouloir toujours être partout. Je me suis recentrée sur ce que je voulais vraiment. Le fait de ne faire que ce que je veux, de n’écrire que sur ce que je veux, et même si ça me fait des périodes creuses, me permet d’avoir aussi ma propre inspiration, mes propres idées et de rester moi-même.

Tout chroniquer?

Toujours au début du blog, je sur-écrivais, je cherchais constamment de quoi remplir le blog, au point que c’en était hyper chronophage, en plus de me saper. En réfléchissant à ce que je voulais, et en acceptant  d’écrire moins mais plus comme je le voulais, ca m’a permis de vraiment écrire.

Mais même trois ans après, entre ma formation à Paris, mon job dans le sud, les événements de dernières minutes et tout, c’est compliqué de toujours tout tenir à jour. Je tenais toujours à chroniquer au moment les films et livres dès que je les finissais. Depuis plusieurs mois, j’ai accepté l’idée que je ne pouvais pas tout faire toujours au moment. J’ai lâché prise et j’écris désormais quand j’ai le temps, au coup par coup.

Faire des bilans, ça aide?

Faire des bilans m’a aidé à cadrer un peu le blog et à voir où j’en suis à chaque fin de mois. De plus, ça me permettait aussi de mettre en avant mes lectures du mois, et de me donner des objectifs. 

Sans pour autant apprendre un truc essentiel avec les bilans, j’ai appris à garder une certaine régularité.

Et tous les conseils que les autres donnent? 

Le nombre de conseils qu’on voit fleurir sur les réseaux est impressionnant, et pourtant, au final, ils sont tous les mêmes. Au début, je cherchais tous les conseils possibles et inimaginables. Comment écrire un bon article? Comment avoir un bon référencement? Comment augmenter ceci ou cela? Comment bien faire? Finalement, j’ai appris qu’il valait mieux rester soi-même et arrêter de vouloir rentrer dans un moule. Si certains conseils sont bon à suivre, il n’empêche que trop c’est trop et qu’il vaut mieux suivre aussi sa route, se faire ses propres avis.

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

5 réflexions au sujet de “Ce que j’ai appris depuis que je blogue”

  1. Une chose primordiale que j’ai appris avec le blogging, c’est vraiment qu’il faut écrire pour soi, pour se faire plaisir ! Les conseils des autres, c’est important, mais il ne faut pas qu’ils deviennent un poids, une contrainte, un but inatteignable ! Au contraire, il faut que le blogging reste un plaisir !
    J’ai aussi rédigé un article sur le sujet si tu veux le découvrir :
    https://eclatdesoit.com/2018/05/27/la-calendrier-des-blogueuses-mai/

    Aimé par 1 personne

  2. Ton article est très intéressant. Pour ma part, j’ai aussi appris à ne pas écouter les conseils des autres blogueurs et d’écouter surtout mes envies. Ils arrivent parfois à te faire culpabiliser alors qu’il s’agit avant tout de ton espace, de tes règles. Certains sont tout de même bon à prendre.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s